06:38:58 - lundi 20 novembre 2017

Voyage en solitaire en Bolivie au cœur de La Paz


Il est 6 h sur ma montre lorsque le bus arrive à La Paz. Durant tout le trajet, j’étais dans les vapes. Il faut l’avouer, ce bus est parti à 18 h du soir de Sucré alors que j’avais eu une journée vraiment chargée. Maintenant que j’ai récupéré un peu, je pense que ce premier jour, dans la plus haute ville du monde, va être dépaysant. Pour information, La Paz se situe à 3 800 m d’altitude dans un écrin de montagnes… Avec mon sac sur le dos, je me balade un peu au hasard. Les rues sont encore calmes. Tout d’abord, je dois trouver un hôtel où déposer mes bagages.

Après avoir loué une chambre dans un établissement modeste, je me dirige vers le centre-ville. Les habitants sont accueillants avec le sourire aux lèvres. Au gré de mes envies, j’avance sans destination fixe. Voilà un des avantages d’un voyage Bolivie improvisé. Je laisse mon instinct me guider vers l’aventure. Le soleil commence à taper un peu fort. J’achète une bouteille d’eau dans un petit magasin… À un moment donné, j’arrive au K’illi K’illi, un mirador sur les hauteurs de la ville. D’ici, j’ai une vue spectaculaire sur toute la vallée. J’en profite pour prendre des photos et pour me reposer un peu, car la montée n’a pas été de tout repos.

En m’apprêtant à redescendre, le son des cloches attire soudain mon attention. Il s’agit d’une église un peu plus loin où un mariage est célébré. J’arrive au bon moment, les jeunes mariés sont en train de sortir. La joie se voit sur leur visage. J’en ai presque les larmes aux yeux. Leur marche nuptiale est accompagnée par une musique assez rythmée. J’aurais préféré rester un plus longtemps, mais il est temps de repartir. Je descends vers la ville jusqu’au boulevard de Santa Cruz où la cathédrale San Francisco se dresse majestueusement. (À suivre)

Ce post a été vu 776 fois depuis le 13/03/2014 !

Catégorie : Blogs et carnets