06:30:08 - lundi 20 novembre 2017

Découvrir les monuments historiques incontournables de la Tanzanie


La Tanzanie est toujours connue pour ses champs de safari. En effet, cette destination abrite une vaste étendue qui loge l’une des plus importantes concentrations d’animaux sauvages au monde. De plus, elle possède des sites historiques fascinants qui valent la peine d’une visite. Les routards peuvent, par exemple, découvrir le monument aux esclaves de Zanzibar. Il s’agit d’une sculpture qui représente 5 prisonniers attachés les uns aux autres par une chaîne. Cette dernière serait l’une des originales utilisées à l’époque de la traite négrière. Ces statues se trouvent à l’extérieure de la cathédrale anglicane, dans l’ancien marché aux esclaves de Stone Town, sur l’île d’Unguja. Cette ville est classée patrimoine mondial de l’UNESCO grâce à sa richesse culturelle swahilie.

Visiter le musée national de Dar es-Salaam

Mis à part cela, le musée national de Dar es-Salaam est immanquable lors d’un séjour en Afrique. Il révèle les histoires de la Tanzanie et de l’humanité. Ce site est situé dans la rue Shabban Robert, à côté du Jardin botanique. Il fut créé en 1934 par le gouverneur du Tanganyika, Harold MacMichael. Il était dédié à la mémoire du roi britannique, George V, le chef officiel de l’État. Une Rolles Royce présidentielle et une collection de fossiles qui datent des millions d’années constituent ses principaux attraits. Ainsi, cet endroit est une bonne adresse pour les passionnés de l’histoire. D’ailleurs, on y trouve des expositions qui représentent la période au cours de laquelle les cités persanes ont joué un rôle de 1er plan sur la côte africaine orientale.

La « House of Wonders », un bâtiment emblématique de Stone Town

Lors d’un voyage Tanzanie, il est recommandé de visiter la « House of Wonders » ou la maison des merveilles. Il s’agit de la construction la plus haute de Stone Town. Celle-ci est localisée dans l’archipel de Zanzibar, en face des Forodhani Gardens, entre l’Old Fort et le Palace Museum. Elle figure parmi les 6 palais bâtis par Barghash bin Said, un sultan de Zanzibar. Cet édifice est ouvert au public. Les bourlingueurs y trouveront le musée d’histoire et de la culture de Zanzibar ainsi que la côte swahili. De ce fait, ils ont l’occasion d’admirer les photos représentant la vie zanzibarite au fil des siècles. Au dernier étage, il y a une terrasse qui offre une vue panoramique à couper le souffle sur toute la ville.

Les sites d’art rupestre de Kondoa, un attrait immanquable

Pour terminer ce circuit, les voyageurs peuvent observer les sites d’art rupestre de Kondoa. Ces derniers sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ils sont situés sur une zone de 2 336 km², sur les versants orientaux de l’escarpement masaï côtoyant la grande vallée du rift. Sur ce lieu, les vacanciers trouveront des peintures rupestres datant depuis millénaires. Ces collections réparties dans plus de 150 abris représentent des séquences constituant un témoignage de l’évolution socio-économique de la région. Elles montrent aussi la vie des chasseurs-cueilleurs aux sociétés agro-pastorales et des paysans. Outre cela, certains de ces endroits sont utilisés par les habitants locaux pour des activités rituelles telles que l’invocation de la pluie.

Ce post a été vu 368 fois depuis le 13/03/2014 !

Catégorie : Afrique