16:00:54 - jeudi 19 septembre 7652

Terre-Neuve, de l’autre côté de l’Atlantique


Ça y est, après quelques cinq heures de vol, une durée étonnamment courte pour un voyage transatlantique, l’avion vient de poser ses roues sur le tarmac de l’aéroport de Saint-Jean de Terre-Neuve. Il faut dire que mon vol partait de Londres-Heathrow, à environ 3700km de là : lorsque vous êtes à Saint-Jean de Terre-Neuve, vous êtes plus proche de Londres ou même de Paris que de Vancouver, pourtant située elle aussi au Canada !

Une terre (neuve) où le printemps tarde à arriver…

Nous sommes au mois de mai, pour le pont de l’Ascension. C’est la bonne saison pour essayer d’apercevoir les icebergs. À cette latitude, ils ne sont plus très gros, car ils ont largement eu le temps de fondre depuis le Groënland d’où ils se sont détachés, mais le spectacle vaut tout de même le coup d’œil.

C’était en avril 2015, déjà. À l’époque, je n’imaginais pas encore raconter un jour mes voyages autour du monde sous forme de carnets de voyage. L’idée ne me viendra que bien plus tard.

La première chose qui m’avait sauté aux yeux en arrivant, croyez le ou non, c’était la végétation. Sur le Vieux Continent sur lequel j’avais les pieds quelques heures plus tôt, le printemps était déjà bien avancé, les fleurs déjà bien colorées et les températures clémentes. En mai, fais ce qu’il te plaît. Le dicton ne vaut pas à Terre-Neuve !

Car ici, la température frisait encore avec le négatif, et atteignait très péniblement les deux chiffres au plus chaud de la journée. Résultat : pas encore une seule feuille sur les arbres ! Un environnement très particulier.

Que faut-il voir à Saint-Jean de Terre-Neuve ?

Terre-Neuve est très connue pour son industrie de la pêche. Car il faut dire que les Grands Bancs de poissons qui ont fait la réputation de l’île ne sont pas très loin. Les pêcheurs venaient d’ailleurs ici depuis leur Europe natale pour récupérer une précieuse marchandise qui a fait leur fortune. Une histoire que l’île partage avec l’archipel voisin de Saint-Pierre-et-Miquelon, qui appartient au territoire français.

Mais depuis les années 1990, face à la pression que l’industrie faisait peser sur les écosystèmes, le Canada décide de mettre fin à la pêche. La morue avait bien failli disparaître de cette partie de l’Atlantique Nord ! Un coup dur pour les populations locales. Mais depuis, elles ont trouvé d’autres façons de faire du business, en particulier grâce au pétrole.

Sur le plan historique, Saint-Jean-de-Terre-Neuve est le lieu d’où fût reçu le premier signal télégraphique transatlantique. Un signal reçu par le célèbre scientifique Guglielmo Marconi. C’était sur les hauteurs des collines entourant la baie de Saint-Jean et depuis baptisées… Signal Hill.

La baie de Saint-Jean de Terre-Neuve a entre temps aussi été le lieu de nombreuses batailles. Elle a notamment servi de base stratégique pour les forces alliées durant la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, le port de Saint-Jean de Terre-Neuve accueille notamment les gardes-côtes canadiens, et épisodiquement quelques navires de croisière.

Quand faut-il se rendre à Terre-Neuve ?

Le climat n’est pas toujours clément à Terre-Neuve. Si vous y allez en plein hiver (comprendre une période assez étendue entre octobre et avril !), il est probable que vous vous retrouviez tôt ou tard coincé par une tempête de neige.

Le milieu du printemps, entre avril et mai, est la période idéale pour l’observation des icebergs. Des croisières sur de petites embarcations au départ du centre-ville de Saint-Jean de Terre-Neuve vous permettront de vous en approcher au plus prêt. Un spectacle mémorable, le bleu éclatant des icebergs se gravant facilement en mémoire…

Pendant l’été, les croisières d’observation des icebergs se transforment en croisières d’observation… des baleines ! Située dans l’estuaire du Saint-Laurent, le célèbre fleuve canadien où les baleines viennent se nourrir l’été, Terre-Neuve est une terre de passage pour observer ces grands cétacés.

Le saviez-vous ? C’est à Saint-Jean de Terre-Neuve qu’a été tournée la série télévisée Hudson&Rex, diffusée sur France 3 depuis la fin du mois de juin 2020 !

Baie de Terre-Neuve

Deux statues canines sur les bords de Saint-Jean, d’un labrador et d’un terre-neuve, deux races originaires de Terre-Neuve. ©Ahmontour.com

Alors, à quand votre tour de partir visiter Saint-Jean de Terre-Neuve ?

Ce post a été vu 132 fois depuis le 13/03/2014 !

Catégorie : Amériques