La Corée : Une nation aux mille et une merveilles touristiques


Bien que la Corée du Nord soit considérée comme étant le pays le plus fermé du monde, il commence aujourd’hui à s’ouvrir peu à peu aux étrangers. Parfois victime de clichés, cette destination possède pourtant de nombreux centres d’intérêt. Parmi les incontournables de ce territoire, la place « Kim Il Sung » est sans aucun doute un must-do. Il s’agit de la place la plus importante de la ville de Pyongyang. Sa construction remonte en 1954 (année Juche 43). Elle s’étend sur près de 75 000 m² et c’est un haut lieu de rassemblement de masse, de manifestations et de défilés militaires. Elle est entourée par le Palais des Études du Peuple, ainsi que des ministères et musées. Chaque année, elle accueille le festival « Arirang », à l’occasion des principales fêtes nationales, pendant l’été et l’automne. Cette manifestation culturelle se déroule durant plusieurs jours. Lors de ce festival, le Président de la Corée en personne et quelques chefs d’État étrangers sont toujours présents.

Depuis cette fameuse place, les touristes peuvent voir la Tour du Juche, un incontournable d’un voyage Corée. Ce monument est situé sur l’autre rive de la ville. Son édification a été achevée à l’occasion du 70e anniversaire de l’ancien président Kim Il Sung en 1982. Cette tour a une hauteur de 170 m et elle est constituée de 25 500 briques. Elle représente l’idéologie du pays, le communisme. Après la visite de la place Kim Il Sung et de la Tour du Juche, les globe-trotters peuvent se rendre à Mansudae et ses Grands Monuments. C’est une sorte de mausolée en hommage aux 2 Grands Chefs, le Président Kim Il Sung et le General Kim Jong Il. À côté de ces statues de bronze, les vacanciers verront des images de guerres contre le Japon et les États-Unis. Environ 150 à 200 figures sculptées avec une taille moyenne de 5 mètres de haut et s’étendant sur 200 mètres sont répertoriées sur l’ensemble site.

Ce post a été vu 2097 fois depuis sa publication !

Catégorie : Asie