Visiter le musée Anne Frank d’Amsterdam


Il y a plus d’un demi-siècle, pendant la Seconde Guerre mondiale, de nombreux Juifs d’Amsterdam ont été contraints de se cacher suite à l’occupation de la ville par les nazis.

Une histoire connue dans le monde entier

Tout le monde connaît Anne Frank : la jeune fille qui écrivit le journal intime devenu le témoignage le plus connu de l’oppression des Juifs durant la Seconde Guerre Mondiale. Elle resta cachée durant plus de deux années avec sa famille dans l’Annexe du bâtiment où Otto Frank, son père, avait son entreprise.

La naissance du journal d’Anne Frank : une vie recluse sous l’occupation nazie

L’annexe dans laquelle se cachait Anne Frank était accessible via une porte cachée derrière une bibliothèque, spécialement conçue pour l’occasion. La famille cohabitait dans ce petit espace avec une autre famille, les Van Pels et un dentiste allemand, Fritz Pfeffer. Dans son journal intime, Anne raconte l’histoire de toutes les personnes qui se sont cachées dans l’Annexe avec elle mais aussi de tous ceux qui les ont aidés.

Le personnel de l’immeuble était au courant de l’existence de ces pièces secrètes et connaissait également les personnes qui s’y cachaient. Ils leur apportaient de la nourriture et leur fournissaient des informations sur les événements de la guerre durant ces deux années.

Une fin tragique et un devoir de mémoire perpétué par le journal intime

En août 1944, le secret de l’Annexe fût dévoilé et les 8 colocataires des lieux furent arrêtés et envoyés dans des camps de concentration. Mis à part le père d’Anne Frank, aucun d’entre eux ne revint vivant des camps. Anne Frank, elle, mourut entre février et mars 1945 à l’âge de 15 ans.

Après la mort d’Anne, Otto Frank, son père, mis tout en oeuvre pour faire connaître le journal intime. Afin que l’histoire de la jeune fille ne soit pas oubliée et serve d’exemple pour les générations à venir.

Le musée le plus visité d’Amsterdam

Cette maison est devenue un musée et le lieu touristique le plus visité d’Amsterdam. Il fait parti des musées à voir absolument lors d’une première visite à Amsterdam. Pour voir les autres musées indispensables, cliquez-ici.

Emplacement de la maison d’Anne Frank

Le musée de la maison d’Anne Frank est situé dans le centre d’Amsterdam, non loin de la place du Dam. Pour s’y rendre à pied depuis la gare centrale, il faut environ 25 minutes. Le musée donne sur les canaux de la rue Prinsengracht, dans la partie ouest du centre d’Amsterdam. L’adresse exacte de la maison d’Anne Frank est Prinsengracht 267.

Comment se rendre à la maison d’Anne Frank?

Il est très facile de se rendre à la maison d’Anne Frank. Il suffit de prendre un tramway ou un bus et en quelques minutes, vous aurez atteint votre destination. L’arrêt le plus proche est Westermarkt. Il est desservi par un grand nombre de lignes de tramways (13, 14 et 17) ainsi que de bus (pas moins de 10 lignes de bus) h3 Prix et billets pour visiter la maison d’Anne Frank h3

Il est très fortement conseillé de prendre son billet en avance pour ce musée. Il est très sollicité et les places sont limitées. Un seul endroit pour réserver les entrées au musées, le site officiel annefrank.org. Les prix en ligne en vigueur au moment de la publication de cet article sont les suivants:

  • Adultes : 12,5€
  • Enfants de 10 à 17 ans: 6.5 €
  • Enfants de moins de 10 ans: 1€

Il est également possible d’acheter son billet sur place pour 1€ de moins mais ce n’est pas du tout conseillé. Vous risquez une attente interminable devant le musée et vous ne serez même pas sûr de rentrer…

En prenant vos places sur internet, vous réservez un jour et un créneau horaire avec une entrée assurée dans le musée ! Un peu d’organisation permet de gagner beaucoup de temps.

Ce post a été vu 233 fois depuis le 13/03/2014 !

Catégorie : Europe