Découvrir les merveilles en Iran


L’Iran regorge de trésors artistiques et architecturaux extraordinaires. Il constitue une bonne adresse pour les passionnés d’histoire. Ce lieu possède beaucoup d’attraits touristiques. Les voyageurs peuvent commencer le circuit à Persépolis. Il s’agit du site archéologique le plus impressionnant de tout le pays. À peu près de 70 km au nord-est de la ville de Shiraz se situe cette ancienne métropole de l’Eùpire perse achémidé, plus précisément, dans la pleine de Marvdasht. Sa construction a commencé en 521 avant Jésus-Christ, sur ordre de Darius 1er. Cette ville persane est parmi le grand programme de bâtiments monumentaux qui présente l’unité et la diversité de l’Empire perse. Les voyageurs peuvent y trouver 2 gigantesques escaliers, des chefs-d’œuvre de l’époque achéménide et des passerelles imposantes. En outre, ils ont également la possibilité d’entrer dans les palais de Darius et de Xerxès. De plus, le portique Nord de la salle des Cent-Colonnes donne sur une immense place de 4 000 m².

Une balade à Takht-e Suleiman

Après un tour à Persépolis, les touristes peuvent poursuivre la route à Takht-e Suleiman. Il s’agit d’un site à ne pas manquer durant le circuit Iran. Ce lieu le plus sacré de l’empire sassanide a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, le 3 juillet 2003. Il se trouve dans une vallée, au cœur d’une région de montagnes volcaniques, dans le nord-ouest de l’Iran. Cet ensemble exceptionnel de bâtiments royaux se compose des restes d’un sanctuaire zoroastrien et d’un temple de l’époque sassanide. Le site possède une valeur symbolique importante. En effet, la conception du temple du feu et la disposition générale de cet endroit ont visiblement influencé le développement de l’architecture islamique. Les routards ont l’occasion de se balader dans la plate-forme ovale fortifiée. Cette dernière s’élève à environ 60 m au-dessus de la vallée voisine et mesure 350 m sur 550 m. Elle comprend un lac artésien, un temple du feu zoroastrien, un temple dédié à Anahita et un sanctuaire royal sassanide.

Une excursion dans le parc Mellat

Mis à part Takht-e Suleiman, il y a aussi le parc Mellat. Celui-ci se trouve sur les pentes des monts Elbourz, au sud de la Foire internationale d’exposition de Téhéran et du club de golf Enghelab. Il s’étend de l’autoroute Parkway au nord, à la rue de Séoul Street à l’ouest et à l’autoroute Niyayesh au sud. Les bourlingueurs y découvrent des chemins pour la marche et des espaces pour les pique-niques et la relaxation. Dans le site, il y a aussi un lac artificiel où les vacanciers ont l’opportunité de faire du pédalo. Une zone de skating, des snacks, des coffee shops et un petit zoo d’oiseaux y sont également répertoriés. Par ailleurs, les bourlingueurs peuvent y voir les restes d’une locomotive, utilisée pour la première section persane de chemin de fer. En outre, à côté de ce site, les globe-trotters trouveront un club hippique.

Ce post a été vu 1885 fois depuis sa publication !

Catégorie : Asie