Taxi parisien : les arnaques prolifèrent avec la grève


Avec la situation de grève qui ne semble pas s’arrêter à Paris, ils y en ont qui en profite. Certains chauffeurs de taxi n’hésitent pas à profiter de la grève pour surfacturer leur client. Et bien qu’il s’agisse d’une pratique illégale, ces chauffeurs malintentionnés n’ont plus peur des rétorsions. Et le pire c’est que lorsqu’on n’est bien obligé de nous déplacer, on ne peut que se plier à ces demandes. Mais il reste possible d’éviter ces arnaques avec quelques techniques. On passe en revue les réglementations des taxis dans cet article et les astuces pour éviter les arnaques.

Les tarifs forfaitaires non appliqués

Avec la grève des transports en commun, certains chauffeurs de taxi en profitent pour augmenter leur tarif. Plusieurs Parisiens ont été victimes de ce genre de pratique contentieuse effectuée par les taxis. Pire encore, le nombre de faux taxis augmente les jours de grèves. Et ces derniers pratiquent également des tarifs exorbitants aux usagers qui viennent les solliciter. Or, il faut savoir que les tarifs des taxis sont règlementés. Ce qui veut dire qu’ils n’ont pas le droit d’imposer des chiffres à leur client. Malheureusement, face à l’urgence de la situation, les usagers sont quelquefois contraints de s’imposer face à ces exigences. Cependant, il reste un moyen d’éviter de se faire avoir durant les jours de grèves. Cela consiste à solliciter les agences de taxi privé. Les services de taxi Versailles sont un bon exemple. En engageant un chauffeur privé, vous serez sûr de ne pas tomber sur une arnaque.

Les tarifs des taxis sont règlementés

Reconnaître un tarif illégal est bien facile, en particulier lorsqu’il s’agit des courses vers les aéroports de Paris. Mais pour les discerner, il faut connaître les tarifs règlementés des taxis. Pour les courses à l’aéroport de Roissy, il faudra compter 55€ depuis la rive droite et depuis la rive gauche, 50€. Quant à l’aéroport d’Orly, il faudra compter 30€ depuis la rive gauche et 35€ depuis la rive droite. Il faut savoir que ces tarifs ne changent pas, peu importe le nombre de passagers. De même en ce qui concerne les bagages, dans la mesure du raisonnable, on n’y applique aucune majoration.

Malheureusement, les usagers affirment que durant les grèves, aucun de ces tarifs n’est appliqué. Pire, certains taxis usent de leur compteur pour facturer les couses vers les aéroports. Ce qui reviendrait à deux à trois fois plus cher. Donc, faites attention durant les jours de grèves.

Les nouveaux tarifs en 2020

Cette nouvelle année va être marquée par les nouveaux tarifs de taxi. Donc, pour discerner les arnaques, il est fortement conseillé de les connaître.

Pour cette année 2020, le tarif minimum du taxi va passer à 7,30€. Il s’agit d’un tarif officiel pour tous les Parisiens et les non-Parisiens. En outre, il est inclus dans le tarif des taxis 4,18€ de prise en charge et 1,12€ par km parcouru. Il faut aussi compter 37,46€ le prix d’attente, c’est-à-dire en cas de marche lente. Donc, si votre taxi n’adopte pas ces tarifications, cela signifie qu’il ne respecte pas la réglementation.

Mais si vous avez peur des tarifs proposés en raison de cette éventualité, choisissez un taxi privé. Avec un taxi privé, vous serez en mesure de connaître le prix à l’avance. En réservant sur taxi Versailles, vous pourrez connaître à l’avance le prix de la course et payer par carte.

Ce qu’il faut faire pour éviter les arnaques des taxis

Il arrive que la grève nous surprenne et que l’on ne se soit pas préparé pour trouver un moyen de transport. Dans ce genre de situation, on ne peut donc que recourir au taxi. Cependant, c’est dans un tel cas de figure que l’on risque le plus de tomber sur une arnaque. Mais grâce à quelques astuces, il reste possible de discerner les chauffeurs malintentionnés.

Ne pas répondre aux sollicitations directes

Une fois arrivé à la gare ou à l’aéroport, un taxi n’a pas le droit de vous solliciter directement. S’il le fait, nul doute qu’il s’agit d’un taxi douteux. Surtout si vous remarquez que sa voiture ne se trouve pas dans une station de taxis, évitez-le. À la place, vous pouvez faire appel à une entreprise spécialisée qui soit disponible à tout moment. Ce qui est le cas de taxi Versailles qui est une agence qui vous propose des taxis 24H/24 et 7J/7. En choisissant le groupe, vous pouvez donc être sûr de trouver un taxi qui ne risque pas de vous arnaquer.

Se rendre directement dans une station de taxis

Un autre moyen d’éviter les arnaques en taxi c’est de se rendre directement auprès d’une station. Ce qui vous permet de rencontrer des chauffeurs agréés et de porter plainte rapidement en cas de litige. De plus, des agents munis de gilets bleus sont présents dans les terminaux pour vous guider. Ils ont pour rôle d’informer les usagers et de les guider pour chacune de leur demande. Sinon, pour vous simplifier la tâche, vous pouvez réserver un taxi qui peut vous prendre à votre arrivée. Taxi Versailles peut s’assurer de vous récupérer depuis la gare ou les aéroports. Les transferts vers une gare ou un aéroport font partie des prestations du groupe. Donc, vous n’aurez plus à craindre pour vos déplacements en leur faisant confiance.

Se fier à la signalétique

Une dernière astuce pour éviter les arnaques c’est de se fier à la signalétique. En effet, vous pouvez trouver plusieurs panneaux indiquant les taxis authentiques. Vous pouvez également remarquer une plaque scellée à l’avant du véhicule. Sans parler du compteur qu’il faut actionner pour démarrer la course.

Faire appel à un taxi en ligne : les avantages de taxi Versailles

Il faut doubler de vigilance lorsqu’on faut recourir à un taxi durant les périodes de grèves. Les chauffeurs malintentionnés sont nombreux et n’attendent que de profiter des usagers pressés. Mais maintenant, vous savez comment réagir pour éviter de tomber sur ces fameuses arnaques. Aussi, vous pouvez anticiper en réservant un véhicule avec chauffeur privé sur taxi Versailles. Le prestataire vous donne la possibilité de vous déplacer en toute sérénité. Ainsi, vous assurerez votre moyen de déplacement durant les périodes de grève.

Ce post a été vu 135 fois depuis le 13/03/2014 !

Catégorie : Moyens de transport