Forêt sèche, forêt humide, Madagascar et sa diversité


En sa qualité d’île-continent, Madagascar se caractérise par des reliefs et des climats très variés. Pénéplaines, plateaux, plaines ou montagnes escarpées offrent des paysages d’exception aux visiteurs.

Le parc d’Andohahela et ses particularités

Dans la région de l’Anosy, le parc national d’Andohahela est situé entre Amboary-Sud et Fort-Dauphin. Pour y parvenir, le trajet est assez ardu, mais il vaut largement le détour. Ce parc présente un intérêt tout particulier. En effet, il est constitué à l’est par une forêt humide, à l’ouest par un bush épineux et au milieu, par une forêt de transition. Ces trois écosystèmes très différents abritent une végétation très riche et une faune d’une grande diversité. Les randonneurs amateurs ou aguerris pourront en outre profiter des magnifiques cascades pour se rafraîchir après une longue marche.

Ifaty et sa fourrée d’épineux

A Andohahela comme à Ifaty, une partie de la forêt est du genre fourrés épineux. Ces régions ont très faible pluviométrie et un sol peu fertile. Résultat, les plantes qui y poussent sont adaptées à ce type de climat. Les plantes épineuses de la famille des didiéracés et des euphorbiacés entre autres. Ces taillis sont surplombés par les majestueux baobabs de la famille des Andonia et des Alluaudia. Pour les naturalistes, ces sites sont un vrai paradis.

La richesse de la réserve de Maningoza

Dans le nord-ouest, à Besalampy, la réserve spéciale de Maningoza ou de Mandilohalika est traversée par des cours d’eau au débit irrégulier. Les espèces d’oiseaux qui y vivent sont endémiques de l’ouest et la flore est elle aussi d’une grande diversité. D’un côté, elle est caractéristique des forêts sèches tandis que de l’autres elle est spécifique des forêts denses subhumides. Outres les parcs nationaux et les réserves, un voyage à Madagascar vous emporte dans un monde où la chaleur de l’hospitalité est un véritable baume au cœur.

Ce post a été vu 1804 fois depuis sa publication !

Catégorie : Afrique