Gambie : l’île James (Kunta Kinteh)


J‘ai quitté le Bakotu hôtel, ce matin, afin de rejoindre un bateau de croisière qui m’a amené sur cette île, l’île James. C’est l’avant-dernier jour de mon circuit Afrique. Le bateau s’est accosté près de Juffureh sur le fleuve Gambie.

En arrivant sur l’île, j’ai remarqué une barque avec quelques personnes à bord. Ces gens étaient en tenu de plongée. Cette dernière est donc l’une des activités qu’on peut faire ici. Je pars, en ce moment, en direction du Fort. Les maisons et les forges que j’ai découvertes, en chemin, m’ont suffi pour savoir que cet endroit était, autrefois, un lieu de détention d’esclaves. C’est d’ailleurs pour cela qu’on le nome l’île Kunta Kinteh, le nom du fameux esclave qui a marqué l’histoire du pays.

J’ai même entendu dire que cette île est l’un des points stratégiques du commerce triangulaire. Là, j’entre dans le fort. Tout de suite, j’aperçois des gros canons et des accessoires de guerre. Tous ceux-ci font certainement partie des armements qui ont servi durant la période coloniale. L’endroit semble inhabité et non entretenu, pourtant, cet îlot figure dans le patrimoine mondial de l’UNESCO.

Des débris de coraux et d’algues marines m’indiquent que la marée a inondé l’île, hier soir. J’ai sous les yeux les ruines de ce qui pourrait être une cuisine. C’est probablement celui des gouverneurs colons. J’aurais préféré rester encore un peu, mais comme le temps passe vite, je décide de partir. D’autant plus, le bateau m’attend pour le retour. Demain, je vais visiter le musée national et le cimetière marin de Banjul.

Ce post a été vu 1930 fois depuis sa publication !

Catégorie : Afrique