Maison et chambre d’hôtes l’Ephémère à Limoges


Propriétaire de la Maison et Chambre d’hôtes l’Ephémère depuis 2009, je travaille dans le tourisme, l’animation et le guidage depuis bientôt 20 ans. Et ça me plaît !

Un mélange de travail d’équipe où chacun se doit d’être diplomate, rigoureux et minutieux. Il est important d’être organisé et curieux. Il faut apprendre à identifier les atouts d’une ville, d’un site pour ensuite pouvoir les promouvoir. J’ai croisé beaucoup de touristes, de visiteurs. Toutes ces personnes m’ont fait prendre conscience à quel point j’aimais le contact et les gens! En 2003, David et moi, nous nous marrions et achetons une maison !

Comme j’ai l’habitude de le dire « Au fond du jardin, il y avait une maisonnette ». Nous l’avons d’abord louée à des étudiants. Mais, l’idée germait, l’envie se faisait sentir…

J’en ai souvent parlé à David… Jusqu’à ce qu’en 2009, il dise oui ! Branle-bas de combat, je voulais une chambre d’hôtes… Un hébergement qui me permettrai de rencontrer les gens. Les accueillir, leur faire découvrir le patrimoine limousin. Je souhaitais également leur faire connaître notre gastronomie à travers les petits déjeuners. Après les travaux, j’ai ouvert en juin. Sur 35 m² : une chambre deux personnes, une salle de séjour, une salle d’eau et une kitchenette. J’ai essayé de faire un petit nid où les locataires pourraient faire une pause lors de leur trajet, pourraient trouver le calme s’ils venaient travailler à Limoges ou encore s’installer dans un lieu confortable pour prendre quelque repos pendant leur découverte de la ville.

Cette activité est prenante et demande beaucoup de travail. De la présence mais également du sérieux dans la promotion et dans la prise des contacts. Néanmoins, je me suis lancée! J’adore faire cela… Et les gens sont formidables. Les échanges sont très agréables. J’ai reçu des américains, mexicains, des anglais, des belges, hollandais, allemands. Des français aussi ! J’aime à leur cuisiner, burgous, crèpes, clafoutis et autres friandises. Je leur offre l’apéritif et nous discutons un moment. Ce qui est important, c’est de faire les choses avec le coeur et je m’y suis appliquée.

En 2015, David va travailler en Guadeloupe… Nouvelle expérience, l’Ephémère s’endort.

Quelques mois après, je le rejoins…

La chambre d’hôtes l’Ephémère ferme ses portes et accueille Lisa et catherine, des étudiantes. Elles prendront soins de la maisonnette aidées de Mathieu et Céline que je tiens d’ailleurs à remercier très sincèrement.

De mon côté, j’arrive aux Antilles. D’un côté l’Atlantique, de l’autre les Caraïbes…

Vous vous souvenez : « Quand on vient dans le Nord on braie 2 fois : quand on arrive et quand on repart. » ? Sauf que j’étais en région tropicale ! Beaucoup de soleil, de la pluie aussi, du vent, le soleil plombe fort. La nuit tombe tôt.

Nous habitons Pointe à Pitre : Sous Préfecture, 16000 habitants. Un bouillonnement de cultures africaines, européennes, françaises. Ville d’Art et d’Histoire, elle accueille le Mémorial ACTe, le musée Saint-John Perse. Elle est connue pour ses marchés animés, comme le marché de la Darse, où les pêcheurs vendent leurs prises. On y déguste les glaces et pâtisseries de Fabienne Youyoute reconnue parmi les meilleurs artisans de France en juin dernier…

Bref, une fois bien installée… J’apprécie !

Je deviens guide-accompagnatrice pendant la saison des croisières. J’accueille et j’accompagne des croisiéristes américains dans leur découverte de l’île et j’apprends à côtoyer ces énormes paquebots qui d’octobre à Avril envahissent le petit port. Je fais découvrir Grande Terre, Basse Terre, les paysages et les endroits importants…

Lorsque c’est terminé, je suis assistante dans une holding touristique… J’aide le patron du mieux que je peux. J’allume la clim en arrivant au bureau, ma fenêtre donne sur la marina et tous les dossiers à traiter semblent alors un chouia moins lourds !

Enfin d’année scolaire, je donne des cours à domicile : histoire, physiques, français… Les programmes n’ont plus de secret pour moi !

Nous profitons aussi pour découvrir les îles avoisinantes mais aussi un petit morceau des États-Unis et du Québec… Forcément… Les pays lointains vus de France métropolitaine paraissent bien proches vus de Guadeloupe !

Et puis, la mission de David prend fin…

Nous rentrons…

Merci à cette belle île, merci aux amis qui nous ont si bien accueilli…

Nous reviendrons !

Et voilà, nous voilà… L’Éphémère ré-ouvre ses portes…
Quelques travaux, nouvelle formule et la maison d’hôtes l’Éphémère n’attend plus que ses locataires !
L’aventure continue !

Ce post a été vu 55 fois depuis le 13/03/2014 !

Catégorie : France